Saison 2021-2022

Cycle International 1/2 : Restitution des œuvres : quelles conditions et modalités  de mise en œuvre ?

cycle international 1/2 : restitution des œuvres : quelles conditions et modalités de mise en œuvre ?

mercredi 17 novembre 2021 à 19:01 - Fondation Pernod Ricard

Emmanuel Macron a déclaré, à Ouagadougou, au Burkina Faso, le 28 novembre 2017, à l’occasion d’un grand discours sur les enjeux qui attendent l’Afrique au XXIe siècle : « Je ne peux pas accepter qu’une large part du patrimoine culturel de plusieurs pays africains soit en France (...). Il y a des explications historiques à cela, mais il n’y a pas de justification valable, durable et inconditionnelle, le patrimoine africain ne peut pas être uniquement dans des collections privées et des musées européens. (…) Je veux que d’ici cinq ans les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique. ».

A suivi, un an plus tard, en novembre 2018, un rapport par l’historienne de l’art Bénédicte Savoy et l’économiste Felwine Sarr préconisant que tout objet emporté sans le consentement explicite de son propriétaire ou gardien doit être restitué aux pays africains qui en font la demande. Une loi a été adoptée par l’Assemblée Nationale en décembre 2020 pour permettre des premières restitutions d'œuvres au Sénégal et au Bénin (pour 26 œuvres prises en 1892 au palais d’Abomey). Dans le sillage de l’annonce du président français, de multiples initiatives et réflexions ont été initiées ailleurs en Europe, en particulier en Belgique, aux Pays-Bas, Allemagne et Angleterre.

Ce mouvement soulève de nombreuses questions et enjeux de faisabilité, pour assurer la concrétisation et la réussite de ces projets de restitutions. Ce débat tentera ainsi d'amener des éléments de réponse à la question suivante : Quelles conditions pour la mise en œuvre et la réussite des projets de restitution des oeuvres ?

Nous discuterons avec nos invités, en particulier, des conditions du point de vue juridique et du cadre légal, des conditions de conservation, d’accueil et d’expositions des œuvres, des attentes des pays et bénéfices des citoyens concernés par les restitutions, ainsi que des modalités de coopération internationale et modes de financement associés.



Modérateurs

  • Elias LECOCQ
    Praxis & Culture Conseil/Consultant, Délégué Audencia c&m
Encore 21 jours pour réserver

Retour