Interviews

PHILIPPE GINESTE, DIRECTEUR DE LA CITECO

Philippe Gineste, directeur de la CITECO

Citéco, la Cité de l’économie, a pour objectif de rendre les sciences économiques plus accessibles pour tous, notamment pour les 15-25 ans. Située dans l’hôtel Gaillard,  superbe hôtel particulier et ancienne succursale de la Banque de France, ce lieu culturel, construit sur le modèle des centres de sciences, propose de (re)découvrir par le jeu les concepts majeurs de l’économie. Le visiteur est amené à être un acteur de son parcours de visite, seul ou en tribu, avec en fin de parcours la superbe salle des coffres qui propose une exposition des trésors numismatiques de la Bibliothèque Nationale de France et de la Banque de France.Philippe Gineste en est le directeur depuis son ouverture à l'été 2019.

À quoi ressemble votre confinement ?

Comme la plupart d’entre nous, je reste chez moi avec les miens. Mon temps est rythmé par le télétravail, le lien avec le musée et les équipes, et ma famille. Ainsi, me voici professeur des écoles par intérim en ce printemps ! Et cela prend du temps.

Peut-on travailler efficacement en cette période ?

Oui, car une grande partie de nos activités relève de la production intellectuelle et cette période, si elle est bien vécue, est propice à la créativité personnelle. Le mode projet est très intéressant dans ce contexte. A contrario, il faut savoir se déconnecter et ne pas imposer des réunions à distance aux collègues pour tout sujet. Le travail à distance nécessite un cadrage méthodologique strict pour stabiliser le travail de tous.

Quels sont les enjeux auxquels doit faire face votre secteur d’activité ?

Garder le lien avec ses visiteurs tant que nous sommes fermés, réinventer de nouvelles formes d’interactions entre le public et les expositions pour rouvrir en toute sécurité.

Comment voyez-vous l’avenir de votre secteur après avoir traversé la crise ?

Connais-toi toi-même. Le besoin de se comprendre et de comprendre la société ne pourra que croître et les lieux de culture seront à la croisée de la mise en place de ces nouveaux paradigmes.

Une lecture, un film, une musique qui vous a redonné le sourire ?

Max Richter, « Voyager ». Des musiques de films et de séries qui nous transporte entre nostalgie et découverte de la beauté.

Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

Faire du sport, à son rythme, au moins une heure tous les deux jours, pour être à l’écoute de son corps.

Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Ouvrir la fenêtre et regarder la beauté du monde et des gens. L’engagement est là, il vous attend.

retour